Autre

TCHAD/PRÉSIDENTIELLE 2024 : SUCCÈS MASRA FAIT FOULE A KYABÉ ET SARH DANS LE GRAND ET MOYEN ET CHARI

« Arrivé à l’aéroport de Sarah aux environs de 12h ce 25 avril à bord d’un aéronef de Air Royal TT-DEV, le candidat n°7 à l’élection présidentielle du 6 mai 2024, Succès Masra accompagné entre autres par son vice-président le Dr Ndolembai Sadé Njesada, par ailleurs Ministre de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique, Dr SITACK YOMBATINA Béni, 2ème vice-président du parti Les Transformateurs, Par ailleurs Ministre, Secrétaire d’État à la Justice et aux Droits humains a été accueilli par une foule débordante de joie ».

Dans un cortège des plus impressionnants, la caravane du candidat du parti Les Transformateurs, animée par les « Généraux Transfos »; c’est au moins une centaine de kilomètres de macadam qui a été avalée pour le premier meeting de campagne à Kyabé dans le département du lac Iro.

Scandant, « Liberté, justice, égalité », les populations qui avaient soif de le voir , de l ‘écouter ont noirci de leurs nombreuses présences les installations du canton Kyabé. Après le chapelet de doléances des populations rappelées par le responsable départemental du parti, le président MASRA a déroulé et rassuré : << Chaque famille tchadienne aura un paquet minimum de dignité >>, constitué de services basiques que sont, l’eau, l’électricité, la santé, l’éducation.

Le candidat du peuple a également annoncé la création d’une usine de transformation de produits de première nécessité. Porteur de bonnes nouvelles, Succès MASRA a encore annoncé : << Les gouverneurs ne seront plus nommés. Ils seront élus. C’est vous qui allez les élire, il n’aura plus de problèmes entre agriculteurs et éleveurs, parce qu’ils seront résolus>>.

A l’endroit des aînés et élites qui ont échoué, une fois qu’ils auront débarrassé le plancher, il ne sera pas question d’engager une chasse aux sorcières. « Le changement ne signifiera pas pour les Transformateurs de combattre une communauté, une religion… par ce qu’il aura les deux piliers que sont la justice, l’égalité ».  » Nous cueillerons les fruits de la croissance et les partagerons avec tous ». Aux populations présentes, le leader des Transformateurs a engagé à annoncer aux autres les bonnes nouvelles, à faire le bon choix le 6 mai.

Kyabé qui a vu grandir MASRA et qui sait pouvoir compter sur Les Transformateurs, a promis au candidat n°7 un suffrage de 99%.

Revenue à SARH, la ville verte dont les rues envahies par les populations depuis son arrivée en mi-journée, n’ont pas désempli. C’est au stade municipal qui a pris des rides qu’ont déferlé des vagues humaines acquises aux idéaux des Transformateurs et à leur président Dr Succès MASRA qui les incarnent. Après avoir sacrifié à quelques civilités d’usage, et renouvelé au nom de leurs camarades l’expression de leur conviction et soutien indéfectible à leur leader. Les membres de la coordination locale du parti se sont effacés pour faire place à celui qui a fondé la déferlante de la marée humaine.

Dans la verve qu’on lui reconnaît, le locuteur qui a dit devoir tout à cette ville (études, femme, enfant…) n’a pas tari d’expressions de gratitude avant de passer à l’essentiel. Le rappel du projet politique par lui porté pour la transformation du Tchad. Comme partout où il est passé, les points d’orgues ont été l’eau, la santé, l’éducation. Selon Dr Succès MASRA, il est temps que soit rendu ce qu’elle a donné à la ville qui a formé l’intelligencia tchadienne dans des temples des savoirs tel le Collège Charles Lyonga. Un clin d’œil aux élèves et étudiants de Sarh dont les meilleurs recevront des bourses. La jeunesse sans emploi n’a été oubliée par le maître de la parole. Une jeunesse qui sait ce qui lui reste à faire : annoncer les bonnes nouvelles d’un Tchad transformé. Pour y arriver, cette jeunesse devra jouer son rôle, opérer le meilleur choix, voter, surveiller son vote.

Avant ce gigantesque meeting de Sarh, on entendait scander  » Premier tour, un coup KO ». A cette expression s’est ajoutée celle-ci, très sarhoise « Premier tour, forfait ». Les militants étant convaincus qu’il n’y aura pas match (faute d’adversaire), que MASRA qu’il vont voter à 100% est déjà élu président de la République du Tchad et n’attend plus que la proclamation officielle des résultats et son investiture.

Georges Martial NGALIEU & Ben Adjali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page