Politique

TCHAD/FIN CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE 2024 : N’DJAMENA 4 MAI. DERNIER MEETING DU CANDIDAT N°7

« Succès Masra prêche devant une foule convertie à la transformation du Tchad ».

Partie de sa résidence au quartier aux environs de 15 h entourée d’une forte escorte de véhicules, motos, renforcée de chevaux, chameaux et dromadaires, c’est à 16 h que la caravane de Succès MASRA, après un tour de ville a fait son entrée au stade hippodrome de la cité capitale politique, opaque de monde.

En lever de rideaux, au nom de la jeunesse tchadienne, le mot du représentant de Tchad …. Arnold qui a invité ses pairs à voter pour le candidat du peuple et à veiller à ce que leurs votes ne soient pas volés. La porte-parole des 212 associations alliées à la coalition Justice – Égalité, Mariam KOUMADJI NDJELAR présidente de l’Union Nationale pour l’Alternative au Tchad (UNAT) NDJELAR KOUMADJI Mariam, Porte-parole de la plateforme des 212 associations, membre de la coalition Justice – Égalité, invitant les tchadiens à voter MASRA y est allé dans la même veine. Parmi les personnes invitées à prendre la parole, le représentant du parti politique Artisans pour un nouveau Tchad (ARTN) du Pr Barka Ratou Gilbert.  » Lorsqu’ on a emprunté pendant 10 ans, 20 ans 30 ans et aujourd’hui me même chemin qui a conduit au village de la haine, de la division, des violences fratricides, de la misère, de l’obscurité, de l’obscurantisme et de la mort, devrions-nous continuer à emprunter ce même chemin ? Bien évidemment non. Nous devons changer de chemin. Nous devons avoir le courage et la sagesse de changer de chemin si nous voulons arriver au village de la justice et de l’égalité où tous les fils et filles du Tchad auront enfin la joie de goûter aux délices de la paix et du bien-être commun comme c’est le cas dans bien de pays qui forcent notre admiration. Et pour réaliser notre volonté commune de changement et tourner définitivement la page de 34 années de violences fratricides et de misère, nous n’avons pas mille chemins disponibles aujourd’hui. Pour y arriver aujourd’hui, nous avons intérêt à suivre le chemin tracé par le candidat n°7 Dr MASRA Succès, si nous voulons barrer la route à ceux qui ont fait notre malheur et veulent continuer à nous maintenir sous leur joug. Alors soutenons tous le candidat n°7, le choix de la raison  » a déroulé avec emphase le représentant de l’ARTN.

A succédé à l’orateur, un locuteur aussi éloquent que lui, un doyen de la politique nationale. Me, comme il se fait appeler a battu en brèche la nouvelle mesure de l’Agence nationale de gestion des élections interdisant de filmer les résultats.  » Il est interdit d’interdire ce qui est permis. Par ça que si vous interdisez ce qui est permis alors que vous n’êtes pas le législateur, vous commettez une infraction » a-t-il soutenu.

Revenu sur l’essentiel de son projet politique où un paquet minimum de dignité traduit à suffire l’intérêt que le candidat porte à la satisfaction des besoins basiques de chaque famille tchadienne, Dr Succès MASRA a rappelé pour que nul n’en ignore, les priorités de la transformation.

 » Je voudrais ici dire à tous ceux qui avaient encore quelques doutes des craintes pour leur avenir, que le Tchad nouveau de justice et d’égalité sera un Tchad pour tous et avec tous. Un Tchad avec des dirigeants et leaders décomplexés, ouvert au monde mais engagé à nouer des partenariats économiques, sécuritaires et culturels gagnant gagnant et respectueux de la souveraineté de chaque peuple » a rassuré Succès MASRA.

Engagé  » Au nom du peuple et pour le peuple, nous veillerons à ce que le rendre compte soit une règle par ce que les dirigeants, serviteurs du peuple s’engagent aux résultats avec des contrats de performance et des résultats. Au nom du peuple et pour le peuple, nous agirons pour réconcilier les cœurs, rassembler les tchadiens et les tchadiennes autour de l’essentiel. Et l’essentiel c’est la justice et l’égalité, afin de restaurer dans tout le Tchad le plaisir de vivre ensemble en libérant les énergies de transformation de notre pays, en termes de protection pour les vulnérables de la République terre d’opportunités pour les oubliés de la République (…) »

Nous allons passer à une nouvelle étape du type Justice- Vérité – Réparation – Réconciliation nationale. En prenant des actes, en posant des gestes, en ayant des actions qui vont repanser les plaies. Et parmi ces actions, être capable de réparer les blessures de toutes les victimes de tous les régimes qui se sont succédés ; nous nous y engageons.

De même que nous avons ramené au Tchad, la dépouille de Tombalnaye, nous allons ramener la dépouille du président Hiessein Habré pour qu’ensemble « 

Évoquant l’approche genre, Succès MASRA a gagné le cœur des femmes : » Nous sommes là pour faire de la cause féminine, la cause de tous en tendant vers la parité parfaite. En commençant par un gouvernement qui sera composé de 50% de femmes, 50% d’hommes. C’est aussi ça la justice et égalité » a-t-il souligné, avant de conclure » Voilà le Tchad de demain ».

Georges Martial N. / Ben Adjali

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page