Politique

TCHAD / ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2024 : SUCCÈS MASRA, AU DESSUS DE LA MÊLÉE

« MALGRÉ LA VICTOIRE VOLÉE AU PEUPLE, SUCCES MASRA ÉLU DU PEULE, L’ EXHORTE À NE PAS CÉDER AUX PROVOCATIONS, AUX INTIMIDATIONS, À DEMEURER PACIFIQUE, FORT, INVITE CEUX QUI SONT DÉÇUS À CAUSE DU HOLD-UP ÉLECTORAL, À  UN RÉARMEMENT MORAL ET CITOYEN POUR D’AUTRES VICTOIRES À VENIR AFIN DE BÂTIR SOLIDEMENT UN NOUVEAU TCHAD ».

Voilà la quintessence du discours- vérité prononcé Jeudi 16 Mai à 19 h à N’Djamena par le candidat n°7 Succès MASRA. C’était après la proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel, confirmant les résultats truqués par l’Agence nationale de gestion des élections (Ange) de l’élection présidentielle des 5 et 6 Mai 2024 et dont les tendances donnaient largement vainqueur le candidat de la coalition Justice – Égalité. Gloire à Dieu et honneur au peuple tchadien rendus en ce jour par lui qualifié de spécial pour l’avenir de son pays, exprimant sa gratitude et sa loyauté à ce peuple, le président Succès MASRA a déclaré : « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment la vérité sans laquelle il n’y a pas la justice. Ce qu’il fallait démontrer a été démontré. Ce qu’il fallait accomplir a été accompli par le Peuple et c’est cela la plus grande force que nous avons pour construire ensemble l’avenir de ce beau pays berceau de l’humanité et centre géographique de l’Afrique qui a une vocation de géant et de SAO et que nous devons préserver ». 

Rappelant aux tchadiens qu’après leur vote massif du 05 et 06 Mai pour le changement dans la justice et l’égalité, il leur a été demandé de demeurer pacifiques face aux chiffres annoncés le 9 Mai par l’Ange, qui jusque-là n’a ni transmis le fichier des résultats pour chaque bureau de vote, ni le procès-verbal de chacun des 26 000 bureaux de vote alors que la loi l’y oblige et que copie de la demande à l’Ange de fichier a été adressée à  la Cour Constitutionnelle. le recours n’a pas prospéré. Nous en voudrons pour preuve la confirmation par le Conseil constitutionnel dont le président n’est autre que Jean-Bernard Padaré (porte-parole du MPS de Mahamat Idriss Deby Itno) des faux résultats de l’ANGE dont l’ancien président de la Cour suprême Ahmed Bartchiret à la solde de MIDI préside au destinées.

La relation incestueux de ce couple n’ayant pas permis au Conseil constitutionnel de  statuer sur le fond de la requête requête des Transformateurs, le candidat Succès MASRA a signifié :  » nous avons épuisé toutes voix juridiques nationales et même si nous ne sommes pas d’accord avec ces chiffres annoncés aujourd’hui, il n’y a plus d’autre voie juridique nationale. 

Et s’il est entendu que cette décision juridique du conseil constitutionnel s’impose à tous les acteurs, seule la solution politique empreinte de sagesse, s’imposera à tout le Peuple et nous commande tous d’être à la hauteur de l’espérance de ce Peuple qui ne peut plus attendre et qui exige le changement maintenant dans la justice et l’égalité « . 

Ayant épuisé toutes les voies de recours juridiques nationales, le démocrate que se veut Succès MASRA en appelle à la retenue du peuple et à l’apaisement. Loin de revendiquer la victoire du peuple par les armes de guerre, le Mandela du peuple tchadien opte pour un dialogue inclusif:  » Le Peuple tchadien uni  nous demande tous, indépendamment de nos casquettes, de nos titres et statuts, dans une sorte de dialogue entre le vieux système et le nouveau monde, de choisir le progrès en changeant sa vie. Cette exigence du Peuple nous commande de trouver politiquement une réponse au-delà des solutions juridiques, car en sortant les 05 et 06 Mai, les Tchadiens ont voulu envoyer un message politique, celui d’exigence d’un Tchad nouveau qui ne peut plus être celui d’avant cette élection historique « .

Réitérant sa loyauté en tout temps vers le peuple dont il est et demeurera aux côtés le leader serviteur assermenté de celui-ci  pour qu’ensemble, ils mènent le pays à la terre promise d’opportunités pour tous. 

« En nous engageant ensemble, nourris par l’esprit de Madiba, nous avions convenu que cela prendra 3 ans ou 30 ans, mais la transformation du Tchad aura lieu. Aujourd’hui, nous y avançons à très grand pas et mon énergie est renouvelée par votre engagement et confiance » a martelé Succès MASRA, qui ne craint pas de perdre son poste de Premier qu’il occupe depuis janvier 2024, à cause de son engagement à vouloir transformer avec le peuple le Tchad. De l’intérieur ou de l’extérieur du pouvoir. « Un tel combat est plus grand qu’un poste et un titre et il est le combat de ma vie à vos côtés pour le triomphe du leadership serviteur du Peuple à tous les échelons, pas uniquement à la Présidence de la République mais du fonctionnaire et de l’élu le moins gradé à la tête de l’État » renchérit – il.

Dans son adresse au peuple du 16 Mai 2024 à 19 h, MASRA a présenté ses condoléances à ceux qui sans manifester, ont été tués par les tirs de joie de junte, ses souhaits de guérison aux blessés et demandé la libération immédiate des personnes arrêtées.

Aux nombreuses personnes déçues que les choses n’aillent pas au rythme qu’ils veulent, le président des Transformateurs a eu ces mots d’encouragement et d’espoir:  » nous sommes aujourd’hui au bord de la mer rouge mais permettez-moi de vous dire qu’avec la foi et le courage, nous allons ensemble franchir ces mers rouges et nous serons bientôt là où coule le lait et le miel de la justice et l’égalité pour tous les enfants de la République ». 

À l’endroit des fidèles inconditionnels dont la discipline et l’écoute ont permis d’arriver à frayer ensemble le chemin des durs jusqu’ici le président de la coalition Justice-Égalité, a lancé cette invitation : « je vous demande de rester mobilisés pour ce nouveau Tchad que vous avez voulu tout en  demeurant  pacifiques, déterminés et lucides car nous avons d’autres victoires à gagner ensemble devant nous. Ne cédez à aucune provocation de ceux qui veulent provoquer pour endeuiller les innocents, car c’est au nom de la vie que nous sommes engagés depuis le premier jour et la vie de chaque tchadien est sacrée dans notre cœur. 

Souvenez-vous que rien ne nous a été donné et rien ne nous sera donné, mais nous sommes ce même Peuple qui a transformé l’impossible en possible, convaincus dès le premier jour que notre liberté naîtra de notre courage. La plus grande victoire dans tout ça, c’est celle du Peuple courageux qui a déjoué tous les pronostics et qui saura quoi faire de sa victoire car la voix du Peuple, c’est la voix de Dieu et nul ne peut se substituer au Peuple.  

Ben Adjali

Crédit photo : Transformateurs/Djérabé Ndigngar/2024

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page